Resident Evil : The Outcast Chronicles

1998 : Destruction de Raccoon City. 2001 : Affaire Rockfort Island. 2003 : Chute d'Umbrella et avortement du projet T.A.L.O.S. 2009 : Echec du projet Uroboros et mort supposée d'Albert Wesker. 2010? L'histoire reste à écrire...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Arrivée à Londres

Aller en bas 
AuteurMessage
Alma
Membre
Alma

Messages : 54
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Appartenance: BSAA
Equipement:
Particularités / Notes du membre:

MessageSujet: Arrivée à Londres   Mar 4 Mai - 20:12

Alma, sac sur l'épaule, regardait partout autour d'elle. Elle avait enfilé une veste en cuir pour se protéger du froid anglais. Un grand sourire aux lèvres, son pas la menait un peu n'importe où et pour cause elle découvrait Londres. La température vivifiante, les nuages bas et gris, le flot de passants ininterrompus , tout cela lui donnait un léger vertige.

Elle s'installa sur un banc, posant son sac à côté d'elle, et contempla les promeneurs avec un sourire lointain. Ses pensées vagabondaient, excitées par ce nouveau milieu. Elle sortit un carnet de sa poche et s'armant d'un stylo commença à écrire.

"Londres. Jour 1.

Cette ville est impressionnante ! Même si le temps est plutôt mauvais, les Londoniens ne doivent pas connaitre le soleil. Je me suis installée dans un parc pour écrire ces quelques lignes sur mon arrivée. Je suis un petit peu stressée à l'idée de me rendre à la base de la BSAA. Atterrir au milieu de personnes expérimentées ,même quand on est une TK, c'est intimidant. Enfin, je verrai bien ! Ma motivation est à son maximum, rien ne peut m'arrêter et puis...voilà.
Je ne pensais pas arriver jusqu'ici. Il me semble que c'est un rêve et que je me réveillerai dans ma cage souterraine, avec tous ces "Umbrelliens" autour de moi. Je ne peux plus les voir en peinture ceux-là. Advienne que pourra, je leur donnerai un avant-goût de l'Enfer.
Tout ceci est bien beau mais il faudrait que je me mette en route pour la base. Je vais rester encore un peu, le temps de bien me rendre compte de l'endroit où je me trouve. Un instant de méditation s'impose pour remettre de l'ordre dans mes pensées.

Alma."

Elle rangea le carnet dans son sac et perdit son regard dans l'étendue azurée, plutôt morne à cet instant. La jeune femme avait décidé de tenir un journal de bord et d'y noter ses impressions, afin de suivre elle-même son évolution, d'analyser ses lacunes et de pouvoir les corriger. Elle murmura doucement :

"Me voici à Londres..."

Une sorte de nouveau commencement pour elle. Une autre porte s'ouvrait sur son avenir et elle avait bien l'intention de s'y engager le sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alair Wakeman
Médecin
Alair Wakeman

Messages : 108
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Arrivée à Londres   Jeu 6 Mai - 3:05

H.J. Si ça vous dérange pas, Alma, je vais faire en sorte de vous rencontrer avant votre entretien avec la Capitaine D'Arcy.

De retour dans le jeu

Alair leva les yeux de sa pile de dossiers des futures membres de la branche BSAA de la Londres. Il y avait dans ses dossiers un certain James Cooper, un transfuge d'Umbrella. Il y vait aussi un frère et une soeur, Anna et Adam Brooks. Il y avait aussi Roxane Loran de Valois, la tireuse d'élite, qui ne s'était pas présenté pour le contrôle médical. Cette dernière pourrait sûrement lui apprendre un ou deux trucs sur la qualité de ses tirs. Et Alair avait besoin de conseils. Et juste quand il avait de lire le dossier de Roxane, quelqu'un cogna à la porte.

- Oui entrez.

Son jeune assistant, Victor, ouvrit la porte et avec un petit sourire, lui tendit un nouveau dossier.

Victor- Voilà doc. Une nouvelle recrue.

-Merci bien Victor. Vous pouvez aller dîner, il est presque midi.

Victor- Je vous ramène un truc, je vais au Mcdo.

-Oh grand dieu non. J'essaie d'éviter ce genre de restauration. Je vais aller prendre l'air. Car être enfermer toute la journée n'est pas à conseiller.

Victor- D'ac doc. A plus.

Victor referma la porte et Alair regarda le dossier tout en pensant.

Les jeunes d'aujourd'hui. Ils utilisent trop les abréviations et ils parlent des fois d'une façon si imaginé. Si Victor veut devenir un bon médecin-légiste, je dois lui enseigner à avoir un bon vocabulaire et de bien s'exprimer. Bon, que dis ce nouveau dossier.

Il regarda la photo de la jeune femme et il découvrit un charmant sourire d'une dénommée Alma Berkley. Dans son dossier, il est noté qu'elle était d'origine française.

Parfait, une autre personne avec qui je pourrais utiliser la langue de Molière.

Son dossier n'est pas très remplie, ce qui mis la puce à l'oreille d'Alair.

Elle doit avoir fait partie d'une force spéciale. Mais ce qui est surprenant, elle n'a que 17 ans. Il y a anguille sous roche... Je vais en toucher deux mots à Jaina pour éclaircir ce point.

Il referma le dossier et prit son impermable sur la patère de bois. Ensuite il visa son chapeau sur sa tête. Il se pencha pour saisir sa sacoche de médecine et sa canne-épée. D'un pas à la fois alerte et distingué, Alair se dirigea vers l'ascenseur et appuya sur le bouton d'appel. Les portes s'ouvrir et il entra à l'intérieur de la cabine. Il sélectionna le numéro 1 pour avoir accès à la sortie principale.

De la, je passe par le petit parc et je me dirige vers le pub Ye Olde Cock Tavern‎. Je suis particulièment friand de leurs fish abd chip!

Se dit le docteur en attendant que les portes de l'ascenseur ait la bonté de s'ouvrir. Les portes s'ouvrir avec l'éternel "bing" et Alair sorti. Il passa devant les gardes de sécurité et il les salua de la main. Il ouvrit la porte vitré pare-balle et sorti dans la foule pressé. Il se laissa transporter par le mouvement de foule vers l'intersection où se trouvait le parc et il attendit que la lumière pour les piétons l'autorise à passer. Il tranversa dans les passges cloutés et il déambula dans le parc. En regardant les arbres majestueux, il se senti en paix depuis longtemps. Ils avaient ses amis chers à son coeur et ces derniers lui avaient donné un nouveau but. Il se mit à murmurer les paroles d'un chanteur, un certain Louis Amstrong.

-I see trees of green, red roses too
I see them bloom, for me and you
And I think to myself, what a wonderful world

I see skies of blue, and clouds of white
The bright blessed day, the dark sacred night
And I think to myself, what a wonderful world

The colors of the rainbow, so pretty in the sky
Are also on the faces, of people going by
I see friends shaking hands, sayin' "how do you do?"
They're really sayin' "I love you"

Il n'est pas vraiment bleu le ciel, mais je m'en plais pas.

En marchant vers le célèbre pub, il remarqua une jeune femme qui avait le regard dans la vague et le sourire imprimé au visage. Alair ralenti le pas et la regarda attentivement.

Son visage n'est pas inconnu. Un instant. Oui c'est Alma Berkley. Allons la saluer.

Pensa le bon docteur en se dirgea vers elle. Dans son français légèrement teinté de son accent britannique, il accosta la jeune femme souriante.

-Bien le bonjour miss Berkley. Je me nomme Alair Wakeman. Je suis médecin pour votre futur employeur, le BSAA. Je tiens à être le premier à vous souhaiter la bienvenue dans la grande ville de Londres. Si vous voulez bien, je peux vous faire visiter un peu le quartier autour du poste. Ou bien je peux vous conduire à la capitaine D'Arcy. Mais je crois qu'elle est absente pour une partie de la journée. Je me dirigeais au pub pour dîner. Si vous voulez bien accordez cette faveur, je vous invite.

Dit Alair avec son sourire le plus désarment. Il transfera sa canne dans la main qui tenait sa sacoche de médecine et il tendit sa main à la jeune femme assise sur le banc de parc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma
Membre
Alma

Messages : 54
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Appartenance: BSAA
Equipement:
Particularités / Notes du membre:

MessageSujet: Re: Arrivée à Londres   Ven 7 Mai - 20:38

H.J : C'est un plaisir Docteur.

Alma, occupée à ses rêveries, ne vit pas tout de suite le Docteur Wakeman. Elle tourna la tête vers lui, le regard encore absent avant de réagir. Elle se leva d'un bon et serra la main qu'il lui tendait avec un sourire charmant.

- Bonjour Docteur Wakeman. Je suis absolument ravie de faire votre connaissance ! Je ne pensais pas trouver quelqu'un qui pratiquait la langue de Molière dans un pays eu celle de Shakespeare est la plus utilisée. Bien que les deux soient de grands écrivains...bref. Je vous remercie pour vos charmantes propositions. Je vous accompagnerai volontiers pour dîner, cela fait des lustres que je n'ai rien avalé ! Avec mon arrivée à Londres, je ne connais pas vraiment les restaurants des environs et mon estomac crie famine. Et appelez moi Alma je vous en prie. Point tant de formalités avec moi Docteur.

Elle parlait assez rapidement, avec un petit accent chantant très agréable à l'oreille. Elle attrapa son sac, le jeta sur son épaule et sourit chaleureusement au docteur.

Elle savait qu'il lui faudrait rencontrer la capitaine D'Arcy, mais se présenter à sa supérieure avec l'estomac qui gargouille était d'une élégance douteuse.

Elle mit une de ses mèches derrière son oreille et promena son regard sur les arbres du parc.

- Londres est vraiment une ville superbe. Un peu grise. Mais magnifique.

Elle semblait vraiment heureuse d'être là, dans se parc, sous la pluie fine qui commençait à tomber du ciel. Un sentiment de bien être l'envahie, ce qui eu pour effet de rendre son sourire encore plus radieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alair Wakeman
Médecin
Alair Wakeman

Messages : 108
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Arrivée à Londres   Ven 7 Mai - 22:02

La jeune femme se leva d'un bond et serra la main d'Alair avec un sourire tout à fait charmant.

Alma- Bonjour Docteur Wakeman. Je suis absolument ravie de faire votre connaissance ! Je ne pensais pas trouver quelqu'un qui pratiquait la langue de Molière dans un pays eu celle de Shakespeare est la plus utilisée. Bien que les deux soient de grands écrivains...bref. Je vous remercie pour vos charmantes propositions. Je vous accompagnerai volontiers pour dîner, cela fait des lustres que je n'ai rien avalé ! Avec mon arrivée à Londres, je ne connais pas vraiment les restaurants des environs et mon estomac crie famine. Et appelez moi Alma je vous en prie. Point tant de formalités avec moi Docteur.

- Et pour vous sera donc Alair. Voyez-vous, mon travail de médecin m'a fait voyagé de part le monde assisté à divers congrès. Mais je m'égard. Si je commence à vous raconter ma vie, on devrait être ici encore au petites lueurs du matin. su vous voulez bien suivre le guide, Alma, et je vais vous faire découvrir le fameux pub Ye Olde Cock Tavern‎.

La jeune femme agrippa son sac et le jeta par-dessus son épaule. Son sourire était contagieux et Alair remarqua les bienfaits sur les gens qu'ils croisaient dans le parc. Ici, un vieux couples de personnes âgés leurs lançèrent un radieux sourires. Un peu plus loin, un jeune homme regarda les corps de Alma en poussant un soupir.

Alma- Londres est vraiment une ville superbe. Un peu grise. Mais magnifique.

- Et si je peux me permettre, votre sourire si radieux remplace admirable notre bon vieux astre solaire qui n'a pas dégaigné se montrer le bout de son nez pour écarter la grisaille.

Devant ce simple compliment, le sourire de la jeune femme s'agrandit davantage. Ils sortirent du parc et longèrent la Fleet Street. Rendu au numéro civique 22, Alair s'arrêta et fit un signe de la main en direction de la façade de l'institution.

- Et voilà très chère. On est rendu au célèbre Ye Olde Cock Tavern‎. Si vous voulez bien vous donnez la peine d'entrer.

L'immeuble était coincé entre deux magasin de vêtements. Mais sa façade blanche était un contracte des plus saisissants avec le gris des immeubles voisins. Sa célèbre enseigne représentant un coq pendait au bout de son mât pour proclamé haut et fort que c'était bien le Ye Olde Cock Tavern. Alair prit la poignée d'une des deux porte en bois foncé dont la vitrine était orné d'un coq. Il la tira et invita Alma à pénétrer dans ce lieu de légende. Dès que la jeune femme fut entrée, il entra à son tour et la porte se referma sur le son d'une petite clochette. Un homme qui se tenait derrière le bar salua le couple et leurs indiqua une table au fond de la salle. Dans la salle de ce pub, le temps semblait s'être figé. C'était comme en ouvrant la porte, on reculait dans le temps pour retomber dans les années 1880.
Arrivé devant la petite table style bistro en bois massif, Alair se plaça derrière Alma et lui tira la chaise. Il la repoussa quand la femme s'assit et Il enleva son imperméable et son chapeau. Il les suspendit à un crochet près de leur table.

- Comment vous aimez l'endroit? Même si l'établissement fut presque tôtalement ravagé par le feu dans les année 90, les propriétaires ont fait un travail colossal pour restaurer l'endroit comme à l'origine. Saviez-vous que Samuel Pepys, Alfred Tennyson premier Baron de Tennyson et Charles John Huffam Dickens ont déjà fréquenter l'endroit! Mais que je suis bavard. Vous m'avez l'air affamé et je discute de l'histoire du pub. Prenez donc le menu et prenez ce que votre estomac dictera.

Les deux collègues prirent le temps de lire le menuet quand la serveuse arriva pour prendre la commanda, elle souri au bon docteur.

Angie- Bien le bonjour docteur Wakeman! Toujours la même chose.

- Bien sûr. Je pourrais me qualifier de vieux cheval de laitier. Je suis bien ancré dans mes vieilles habitudes.

Angie- Peut-être, mais vous êtes toujours courtois et poli. Des qualités qui se perd de plus en plus.

- Bien d'accord avec vous. Puis-je vous présenter Alma. Alma est une collègue qui vient de rejoindre notre bureau et je n'aurai pas été un ami si je n'aurai pas fait découvrir votre pub. Alma, voici Angie. La meilleur serveuse de ma longue expérience de fréquentation de restaurents et de souper.

Angie- Bienvenue à Londres Alma. Je vous offre la première consommation. Vous avez fait vos choix.

Après avoir prit leurs commandes, Angie revient avec leurs consommations. Alair la remercia poliment.

- Vous aviez l'air surprise de m'entendre parler dans la langue de Molière dans le parc. Mais je maîtrise plusieurs langues. En étant un des meilleurs médecin-légiste de la New Scotland Yard, j'ai eu à échanger souvent avec les autorités françaises. Dans ma prime jeunesse, j'ai servis de médecin à la croix-rouge pendant la guerre du Vietnam. J'ai eu l'occasion de parfaire mon vietnamien et un peu de cantonais. DAns mes années dans les S.T.A.R.S, j'ai eu des collègues qui m'ont appris les bases du russe. J'ai même appris le langage des sourd-muet, car on sait jamais si on va avoir besoin de ce langage pour communiquer avec des patients. Mais comme vous le saviez déjà, je suis un médecin pour notre employeur commun. Et vous, c'et quoi votre vécu. Je suis un légendaire curieux. Si vous voulez pas en parler, je vous comprend, car on a tous un jardin secret.

Dit Alair avec un sourire désarment. Il regarda la jeune femme droit dans les yeux et l'encouragea avec le reagard de se confier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma
Membre
Alma

Messages : 54
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Appartenance: BSAA
Equipement:
Particularités / Notes du membre:

MessageSujet: Re: Arrivée à Londres   Ven 7 Mai - 23:25

Alma était enchantée par les manières très polies du Docteur et le remerciait chaleureusement pour chacun de ses gestes. Elle le suivit d'un pas léger jusqu'au pub et admira le décor.

- Superbe endroit, plein de charmes.

Elle commanda rapidement un plat au hasard et remercia la serveuse pour son accueil. Se laissant gagner par l'ambiance, elle plongea son regard d'émeraude dans celui d'Alair qui l'invitait à se confier. Elle eut un vague sourire.

- Je n'ai pas beaucoup de choses à vous raconter. J'ai été enlevée très tôt pour servir de cobaye. Du coup ma vie se limite à bien peu de choses.

Ses doigts caressèrent un instant le bois du comptoir. Elle continua son récit d'une voix plus basse avec un pauvre sourire aux lèvres.

- Vous savez, ils ont effacé pas mal de mes souvenirs. Mon passé, je le connais à peine. Quelques brides m'en reviennent parfois. Mais bon...je finirai bien par savoir.

Son sourire reprit de son éclat et elle poursuivit.

- Je suis une TK. Télékinésiste. Grâce à leur maudit virus, j'ai des capacités psychiques qui dépassent l'entendement. C'est assez pratique. Mais il faut un moment pour les maitriser. Tenez, une petite démonstration.

Elle regarda autour d'elle pour vérifier que personne ne les épiait. Puis, posant ses doigts sur ses tempes, elle concentra son regard sur la bouteille de vin. Celle-ci se souleva de la table et versa le liquide alcoolisé dans le verre du Docteur avant d'en faire de même pour le sien. La bouteille se reposa ensuite sur la table.

- Voilà. Je les utilise très rarement. Cela puise dans mes réserves d'énergie alors je garde ces pouvoirs comme la dernière carte à abattre en cas de situation extrême. C'est arrivé une fois.

Elle sourit doucement à Alair. Cet homme lui inspirait confiance. Ce qui était rare. Depuis Umbrella, malgré son visage joyeux, elle attribuait très rarement sa confiance au premier venu. Mais il dégageait quelque chose de rassurant et d'apaisant.

Son estomac grogna, la rappelant à l'ordre.

- Eh bien, je vous souhaite un excellent appétit Alair !

Et c'est avec un grand sourire qu'elle commença à manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alair Wakeman
Médecin
Alair Wakeman

Messages : 108
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Arrivée à Londres   Dim 9 Mai - 17:33

La jeune femme eut un petit sourire et regarda longuement Alair dans les yeux. Son visage disait une chose, mais ses yeux étaient retourner vers les abysses de son passé. Alma parla tout bas.

Alma- Je n'ai pas beaucoup de choses à vous raconter. J'ai été enlevée très tôt pour servir de cobaye. Du coup ma vie se limite à bien peu de choses.


Mais qui a oser enlever une jeune femme?

Se dit Alair avec un sourire encourageant pour soutenir Alma qui était plongé dans ses souvenirs douloureux. La jeune femme continua alors d'une voix basse.

Alma- Vous savez, ils ont effacé pas mal de mes souvenirs. Mon passé, je le connais à peine. Quelques brides m'en reviennent parfois. Mais bon...je finirai bien par savoir. Je suis une TK. Télékinésiste. Grâce à leur maudit virus, j'ai des capacités psychiques qui dépassent l'entendement. C'est assez pratique. Mais il faut un moment pour les maitriser. Tenez, une petite démonstration.

Sous le regard ébahi du docteur, la bouteille de vin s'éleva de la table pour lui servir un verre et aussi celui de sa collègue. Ensuite, la main invisible reposa la bouteille sur la table sans dommange. Alma ragarda la réaction assez comique du docteur. Alair avait la machoire presque décrocher sous l'effet de la surprise. Mais comme tout bon sujet de sa Majesté, il se reprit et prit son verre pour en boir une gorgée en remerciant Alma de l'avoir servi.

Alma- Voilà. Je les utilise très rarement. Cela puise dans mes réserves d'énergie alors je garde ces pouvoirs comme la dernière carte à abattre en cas de situation extrême. C'est arrivé une fois.

Alair- Je vous remercie de m'avoir confier votre secret. J'ai mes doutes à savoir qui sont vos kipnappeurs. Je me suis déjà frotter à leurs agents plus qu'une fois et je sais jusqu'à quel point leurs folie est grande. Voyez-vous, pour vos souvenirs, je ne peux, médicalement parlant, vous être d'un grand secours. Mais je peux vous promettre que je vais sous soutenir dans vos recherches. Et j'espère que, moi et vos futurs collègues, allez vous aider à vos façonnez de nouveaux souvenirs. Pour votre "don", ils n'ont sûremnt pas prévu votre grande force mentale. Car vos assaillants s'en prennent à des personnes qui sont malléables et qui se laissent trafiquer leurs codes génétiques. Mais vous avez, sous votre visage des plus agréables et votre sourire rayonnant, se cache une volonté d'acier et de la détermination à revendre. Je suis plus que honoré d'avoir fait votre connaissance et d'être en votre compagnie. Et... je crois que nos plats viennent d'arriver.

Dit le docteur en voyant Angie arriver avec son assiette de fish and chip et l'assiette d'Alma.

Alma- Eh bien, je vous souhaite un excellent appétit Alair !

Alair- Et vous de même, Alma.

Les deux collègues mangèrent leurs plats et Alair fut heureux de voir Alma manger avec un bel appétit. Alair proposa un peu de son assiette pour faire goûter à la jeune femme le fish and chip. Quand les deux assiettes furent nettotyer et qu'Alair eut payer la facture, Il se leva et invita Alma en a faire de même. Ils sortirent dans la rue et la promesse d'orage fut soudain une réalité. Alair sorti son parapluie et l'ouvrit et avec un sourire, il invita Alma à prendre place sous le parapluie. La femme jeune accepta.

Alair- Si vous voulez bien rester à Londres, vous devez avoir sur votre personne soit un imperméable, soit un parapluie. Venez, je vous emmême prendre un dessert.

Il pointa une petite boulangeire et les deux collègues entrèrent dans l'établissement.

Commis- Bonne après-midi docteur. Je vous sers la même chose?

Alair- Oui, ce sera parfait. Et ayez la bonté de préparer un second plat pour la demoiselle ici présente.

Commis- D'accord docteur. Juste allez vous asseoir au comptoir et je vous sers.

Devant le regard interrogateur de sa collègue, Alair s'expliqua.

Alair- Voyez-vous, rendus à un certain âge, on prend des habitudes. Je suis arrivés depuis environs deux semaines, mais je connais le quartier comme ma poche. J'aime parler avec tous et chacun et certains membres du quateirs sont contents d'avoir un médecin à qui se confier. À voilà les desserts. Pour votre information, ce sont des trifle de fruits rouges au chocolat blanc. Un des meilleurs desserts britanniques. Et fais de main de maître pour Igor.

Commis- Et voilà docteur.

Alair- Merci bien. Et Igor, comment va-t-il?

Commis- Bien mieux qu'hier docteur. Votre crème contre les brûlures fait des merveilles. Et il m'a dit de vous offert les desserts. C'est la moindre des choses. Vu que vous l'avez aider gratuitement.

Alair- C'était la moindre des choses. Si on me peut s'entre-aider, nous ne serions pas mieux que certains animaux. Vous pouvez faire parts de mes remerciements au chef.

Commis- Pas de problème doc. Et bonne appétit.

Alair- Voilà ma chère. Vous allez gouté à un délice. Et si vous voulez continuer votre visite, juste à me dire quoi et j'appelle le bureau pour leurs dire que je serais absent pour l'après-midi. La capitaine D'arcy m'a fait part qu'elle sera parit jusqu'à demain après-midi. En passant, vous avez un toit pour dormir cette nuit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma
Membre
Alma

Messages : 54
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Appartenance: BSAA
Equipement:
Particularités / Notes du membre:

MessageSujet: Re: Arrivée à Londres   Mer 12 Mai - 23:13

Alma suivit le docteur, sous la fine pluie qui tombait du ciel. Elle le remercia pour le parapluie, le sien étant enfoui sous ses vêtements dans son sac. L'intérieure de la boulangerie-pâtisserie était agréable et une douce odeur flottait dans l'air.

Alma : - Vous semblez être un habitué des lieux Alair. Et les gens vous apprécient.

Elle sourit. Quelqu'un qui avait réussi à s'intégrer avec tant de facilités l'impressionnait. Il semblait être dans son élément.

Alair- Voilà ma chère. Vous allez gouté à un délice. Et si vous voulez
continuer votre visite, juste à me dire quoi et j'appelle le bureau
pour leurs dire que je serais absent pour l'après-midi. La capitaine
D'arcy m'a fait part qu'elle sera parti jusqu'à demain après-midi. En
passant, vous avez un toit pour dormir cette nuit?

Alma : - Cela m'a l'air tout à fait bon. Je ne suis pas une fine gastronome mais je vous fais confiance, vous semblez avoir des goûts culinaires raffinés Docteur.

Elle goûta donc. Et fut littéralement transportée.

Alma : - Mais...mais...c'est délicieux !!!

La jeune fille dévora son dessert avec un plaisir visible.

Alma : - Je ne veux pas vous déranger Alair. Vous devez sans doute avoir à faire et puis je dois m'installer à la base. Et passer ma visite médicale (elle lui fit un clin d'œil). De plus le temps semble se dégrader. Je me demande si les Anglais connaissent le soleil comme je le connais, grand disque d'or, rayonnant qui réchauffe la terre et les cœurs.

Son sourire se fit un instant nostalgique. Alma se reprit rapidement et continua, euphorique :

Alma : - En tout cas je suis ravie de vous avoir rencontré Alair ! Je dois avouer que vous m'êtes fort sympathique. Si jamais vous avez besoin d'aide, que ce soit dans un futur proche ou lointain, n'hésitez pas à faire appel à moi. Je serais enchantée de vous aider à mon tour.

Elle rit un instant. Dehors une pluie diluvienne s'abattait sur Londres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alair Wakeman
Médecin
Alair Wakeman

Messages : 108
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Arrivée à Londres   Jeu 13 Mai - 17:53

Alair souri devant la joie évident de la jeune femme à manger son dessert. Quand leurs assiettes furent nettoyer, Alma déclara.

Alma- Alma : - Je ne veux pas vous déranger Alair. Vous devez sans doute avoir à faire et puis je dois m'installer à la base. Et passer ma visite médicale (elle lui fit un clin d'œil). De plus le temps semble se dégrader. Je me demande si les Anglais connaissent le soleil comme je le connais, grand disque d'or, rayonnant qui réchauffe la terre et les cœurs.

Alair- Pour répondre à vos questions. Non vous me dérenager pas. Comme l'antenne de Londres vient d'être implanter, toutes les nouvelles canditatures doivent être approuvé par la direction. Ensuite, vous avez rendez-vous avec la capitaine D'Arcy. Et je passe en bon dernier avec l'examen médical de rigueur. Il y a des petites chambres au poste que certains agents sont déjà installé. Il y à la chambre du capitaine, de Maximillien, un de mes bons amis et dont sa fonction est éclaireur. Moi aussi je possède une petite chambre. Car ma résidence principale est située à Radley, à trois heures de voiture au nord d'ici. Et oui, nous voyons le soleil un fois su deux semaines environs....

Dit le bon docteur avec un grand sourire.

Alma- En tout cas je suis ravie de vous avoir rencontré Alair ! Je dois avouer que vous m'êtes fort sympathique. Si jamais vous avez besoin d'aide, que ce soit dans un futur proche ou lointain, n'hésitez pas à faire appel à moi. Je serais enchantée de vous aider à mon tour.

Alair- Mais tout le plaisirs est pour moi. Je pensais que cette journée allait être semblable aux autres et votre présence m'a prouver le contraire. Pour l'aide, on est collègue et la balle de criquet va sûrement voyager entre nous. Mais je garde votre proposition à l'esprit. Je vais vous reconduire au poste des BSAA. Si vous voulez bien encore partager mon parapluie, car je crois que les "beefeater" ont lancer leurs hallebardes car la puissance de la pluie à encore augmenter.

Alair souri devant le trait d'humour typiquement britannique qu'il venait de dire. Les deux collègues marchèrent d'un bon pas dans le parc et s'engouffrèrent dans l'immeuble. Après avoir passé les gardes de sécurité, Alair proposa.

Alair- Je vais vous reconduire à une des chambre inoccupé au dernier étage. Vous pourriez prendre douche et vous reposez de votre voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma
Membre
Alma

Messages : 54
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Appartenance: BSAA
Equipement:
Particularités / Notes du membre:

MessageSujet: Re: Arrivée à Londres   Ven 14 Mai - 16:30

Lorsque la jeune fille se retrouva dans l'immeuble, elle resta immobile, impressionnée. Elle semblait un peu perdue, avec son sac sur l'épaule.

Alair- Je vais vous reconduire à une des chambre inoccupé au dernier
étage. Vous pourriez prendre douche et vous reposez de votre voyage.

Alma : - Je vous remercie. Je vous avoue que je ne sais pas du tout où sont les chambres.

Elle suivit donc le docteur à travers un dédale de couloirs. Il s'arrêta devant la chambre n°10 et ouvrit la porte.

La pièce était petite mais plutôt confortable. Alma entra, curieuse. Une grande armoire, un lit, bureau et salle de bains dans une pièce annexe. Elle posa son sac et en sortit un étui à violon. Se tournant vers le docteur elle lui demanda :

Alma : - Dites moi. Vous savez si mon voisin a quelque ressentiment pour la musique ? Je ne voudrai pas le déranger.

Posant religieusement l'étui sur le lit, elle ouvrit l'armoire, très spacieuse et y rangea rapidement ses affaires, d'une manière assez...anarchique.

C'est sympa ici. Et puis j'ai une belle vue...même si pour le moment il pleut trop pour voir quoi que ce soit.

Elle souriait, visiblement satisfaite de sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alair Wakeman
Médecin
Alair Wakeman

Messages : 108
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Arrivée à Londres   Ven 14 Mai - 19:47

Alair alla voir le sergent de garde et lui demanda une clé pour une chambre. Ce dernier lui tendit la clé de la chambre 10. Ensuite il conduisit la jeune femme au niveau supérieur ou se trouvait les chambre. Il ouvrit la porte de la chambre et en ouvrant la porte, il tendit la clé à Alma. Cette dernière avait l'air sastifaite de sa chambre.

Alma : - Dites moi. Vous savez si mon voisin a quelque ressentiment pour la musique ? Je ne voudrai pas le déranger.


Dit Alma en sortant un étui à violon de son sac. Alair regarda l'instrument et sourit.

Alair- Je ne crois pas que le vieux britannique qui est le voison de votre chambre se plaint de votre violon. J'ai entendu dire qu'il aimait beaucoup le violon et qu'il y avait jouer dans sa prime jeunesse. Je vous donne l'autorisation d'en jouer autant que vous voulez ma chère. Et je pourrais bien aller mon instrument à mon maoir de Radley pour pouvoir en faire un duo. Il vous faut autre chose? À part bien entendu le soleil, car je n'ai pas d'emprise sur cet astre lonitain.

Dit Alair avec un sourire sincère,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alma
Membre
Alma

Messages : 54
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Appartenance: BSAA
Equipement:
Particularités / Notes du membre:

MessageSujet: Re: Arrivée à Londres   Ven 14 Mai - 21:32

Un grand sourire illumina le visage de la jeune femme.

Alma : - Vous êtes mon voisin et en plus vous jouez du violon ! Je vais vous confier un secret, que cela reste entre nous.

Elle referma la porte après avoir inviter le Docteur à entrer dans la pièce. Puis elle se tourna vers l'étui et l'ouvrit. A l'intérieur se trouvait un violon visiblement ancien, qui dégageait quelque chose d'envoutant. Alma le prit délicatement dans ses mains, expliquant à Alair.

Alma : - Voyez-vous, ce n'est pas un simple violon. Il s'agit d'un Stradivarius. Seul souvenir de mon passé oublié. J'en ai explosé plus d'un qui voulait y toucher. C'est un trésor familiale si je puis dire.

Son sourire était doux, elle rangea le violon mystique et enferma l'étui dans le coffre fort de l'armoire. Elle se tourna ensuite vers le docteur et lui rendit son sourire.

Alma : - Je crois que j'ai tout ce qu'il me faut Alair. Je vous remercie encore. Je passerai vous voir sous peu, afin d'effectuer ma visite médicale. Je vous souhaite un excellent après-midi.

Elle effectua une petite courbette en face du docteur Wakeman, puis lui ouvrit très poliment la porte, un sourire chaleureux sur les lèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée à Londres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée à Londres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : The Outcast Chronicles :: Londres [RP] :: Le Parc-
Sauter vers: